Avec Project Tango, Google veut cartographier le monde en 3D

HIGH-TECH L'entreprise a dévoilé un prototype de téléphone équipé d'une sorte de Kinect miniature, qui permet de modéliser son environnement en quelques instants...

avec AFP

— 

Un prototype de smartphone capable de modéliser son environnement en 3D, dévoilé par Google le 20 février dans le cadre de son Projet Tango.
Un prototype de smartphone capable de modéliser son environnement en 3D, dévoilé par Google le 20 février dans le cadre de son Projet Tango. — GOOGLE

Hello, Project Tango. Jeudi, Google a dévoilé un projet de cartographie intérieure en 3D pour smartphones qui vise à mieux capturer les endroits impossibles à cartographier avec les moyens traditionnels.

>> La présentation en vidéo

Tango, c'est un prototype de smartphone équipé d'une caméra et d'un capteur de profondeur, ainsi que l'interface logicielle de modélisation, qui permettent par exemple de reproduire une pièce en 3D. L'appareil est capable de générer plus de 1,4 million de mesures 3D par seconde afin de recréer l'environnement autour de l'utilisateur.

«Et si vous pouviez prendre les dimensions de votre maison en vous promenant aux alentours avec votre téléphone avant d'aller acheter vos meubles?», demande Google sur la page de lancement de ce projet. «Et si les indications sur un nouveau lieu ne s'arrêtaient plus à la rue? Et si vous n'aviez plus le sentiment de vous être perdu dans un nouvel immeuble»?, poursuit le géant Internet. Les applications de Tango vont de l'aide aux malvoyants au jeu vidéo.

Apple également sur ce créneau

Cette technologie est proche de celle de PrimeSense, une start-up rachetée par Apple qui est à l'origine du système Kinect de Microsoft capable d'identifier les mouvements. Apple a également racheté l'an dernier WiFiSlam, une entreprise spécialisée dans la cartographie d'intérieur.

Pour ce projet, Google a collaboré avec des chercheurs des universités George Washington et du Minnesota, ainsi qu'avec le groupe allemand Bosch ou encore le spécialiste du traitement multimédia pour applications mobiles Movidius. C'est ce dernier qui va fournir le processeur.

Google promet de fournir des prototypes à des développeurs externes spécialisés, pour qu'ils développent des applications à Tango.