Nintendo: Mort de Hiroshi Yamauchi, un des pères du jeu vidéo

JEUX VIDEO Hiroshi Yamauchi, qui avait dirigé le groupe japonais Nintendo de 1949 à 2002, est décédé à l’âge de 85 ans…

J.M.

— 

Hiroshi Yamauchi,  ici en 1992, président de Nintendo de de 1949 à 2002.
Hiroshi Yamauchi, ici en 1992, président de Nintendo de de 1949 à 2002. — Katsumi Kasahara/AP/SIPA

Sous sa présidence, il avait complètement transformé Nintendo, qu’il avait reçu comme héritage familial à l’âge de 22 ans. Hiroshi Yamauchi est décédé à l'âge de 85 ans, a annoncé le journal Nikkei. A l’origine, en 1889, une entreprise spécialisée dans les jeux de carte, Nintendo est devenu sous son impulsion l’un des plus gros groupes de jeux vidéo au monde. C’est sous sa présidence que sont nés les célèbres Mario, Pokémon et Link de La Légende de Zelda.

«Game & watch», puis console NES

Devenu président en 1949, Hiroshi Yamauchi entraîne Nintendo vers le succès lors qu’il entraîne le groupe sur les marchés du jeu électronique, à la fin des années 1970. D’abord dans les salles d’arcade grâce à des jeux comme « Donkey Kong » (1981), créé par Shigeru Miyamoto. Puis dans les poches grâce au «Game & watch», ces petits jeux électroniques avec écran LCD ou cristaux liquides, imaginés par le futur créateur de la Game Boy. Ils s’étaient vendus à plus de 40 millions d’exemplaires. Puis Nintendo franchit un cap décisif en rentrant à l’intérieur des foyers. Les familles adoptent successivement dans leurs salons les consoles NES en 1983 et Super Nintendo Entertainment System en 1990.

Hiroshi Yamauchi était le troisième président du groupe. Yamauchi a quitté ses fonctions après le lancement de la console GameCube, qui avait reçu un accueil très mitigé. Satoru Iwata lui a succédé en 2002.