L'omniprésence des écrans au quotidien inquiète les Français

HIGH TECH Une réalité mise en avant par un sondage Ifop réalisé pour «Psychologies Magazine»...

Anaëlle Grondin

— 

Des écrans connectés à Internet, Facebook.
Des écrans connectés à Internet, Facebook. — REUTERS/Valentin Flauraud

Télé, PC, tablettes, smartphones… La multiplication des écrans, qui envahissent désormais notre quotidien, est devenue préoccupante pour de nombreux Français, à en croire un sondage Ifop réalisé pour Psychologies Magazine. Pour 71% d’entre eux, la place prise par les écrans aujourd’hui nuit à la qualité des relations humaines: 75% des femmes et 67% des hommes sentent que les liens par écrans interposés ne peuvent remplacer les relations réelles et font courir des risques à la qualité des échanges au travail, en famille ou en couple. Par ailleurs, 59% des Français se sentent dépendants de leurs appareils numériques.

Ce sondage, qui figure dans le numéro de février de Psychologies Magazine en kiosques ce vendredi, s’accompagne d’une «alerte» signée par 50 «experts de la santé psychique». Ils lancent un appel à «la prise de conscience des risques liés à l’abus d’écrans», qui induit selon eux «une hyper-sollicitation permanente, source de stress et de fatigue», nous privant «du temps de repos, de réflexion et de présence au monde indispensable au bien-être et au bien-penser».

Les 50 signataires appellent «l'ensemble des acteurs concernés -citoyens, politiques et fabricants- à élaborer ensemble des règles de bon usage des nouvelles technologies, un code de bonne conduite de la vie numérique». Il en va selon eux «de notre équilibre psychique et de notre humanité face aux outils numériques». 

>> Et vous, faites-vous partie de ceux qui s’inquiètent de l’omniprésence des écrans? A-t-elle changé votre quotidien? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

Le sondage Ifop a été réalisé en ligne les 20 et 21 décembre 2012 auprès d'un échantillon représentatif de 1.003 personnes.