Mixer comme un pro de 0 à 329 euros

Christophe Séfrin
— 
David Guetta, cet été à Ibiza. Et bientôt vous ?
David Guetta, cet été à Ibiza. Et bientôt vous ? — S. BLACK / REX / SIPA

   Pour animer les longues soirées d'automne, il est désormais possible de jouer les David Guetta d'un soir sans s'y connaître en mixage, et sans se ruiner. 

   L'appli pour débutants. Jolie porte d'entrée dans l'univers du mixage, cette application (désormais optimisée pour l'iPhone 5) offre de bonnes bases, avec l'utilisation des battements par minute (bpm) pour réussir ses mixes. 

   L'appli semi-pro. Après deux millions de téléchargements sur iPhone, cette application française s'empare de l'iPad et permet désormais de partager ses mixes sur Facebook. Si la convivialité est de rigueur et l'usage simple, les fonctionnalités sont vraiment complètes, avec notamment la possibilité de réaliser des boucles. Des effets supplémentaires peuvent être ensuite achetés. 

   Les indispensables spots. Pas de soirée dansante réussie sans les lumières clignotante et colorées qui vont avec. Pour un budget raisonnable, cette fleur lumineuse associe démodulateur et six modules à base de LED.
  La table de mixage de poche. Déjà évoqué dans ces colonnes, ce petit appareil qui ne nécessite aucune alimentation permet d'enchaîner (plutôt que de mixer) les musiques provenant de deux lecteurs nomades, à brancher sur ses entrées mini-jack (câbles fournis). On raccorde ensuite l'attelage à un amplificateur.
  Le casque DJ branché. A utiliser autant au quotidien avec son micro et sa commande de volume filaires que dans les soirées nécessitant de pouvoir gérer un son puissant, ce casque fermé et pliable offre une robustesse qui en autorise un usage intensif. 

   La Boombox festive. S'inspirant du design des Boombox, cette minichaîne hi-fi de 300 watts dispose sur ses plateaux pivotants de deux connecteurs pour iPhone (une sortie casque, deux entrées USB, AUX et micro s'invitent aussi à la party). Chacun raccorde son lecteur et… en avant la musique ! Bémol : si l'on peut ajouter des effets audio, on ne peut pas scratcher.