Brevets: Apple ne veut pas se contenter d'un milliard de dollars

A.G.

— 

La bataille juridique entre Apple et Samsung n’est pas près de prendre fin. En août dernier, la firme de Cupertino avait remporté un procès historique aux Etats-Unis contre le Sud-Coréen, qu’elle accuse de copier ses appareils, et remporté un milliard de dollars de dommages et intérêts. Mais cela ne lui suffit pas.

La firme à la pomme veut obtenir 707 millions de dollars d’indemnisation en plus, indique l’AFP. Apple estime que les dommages et intérêts reçus grâce à la justice californienne ne couvrent pas suffisamment les infractions de Samsung à ses brevets de design. Apple souhaite par ailleurs convaincre le juge d'interdire à son rival de vendre les produits qui violent ses brevets sur le sol américain.

Un nouveau procès aux Etats-Unis?

De son côté, la firme sud-coréenne réclame un nouveau procès. Dans un document séparé, elle souligne que «les contraintes du tribunal sur le calendrier du procès, les témoins et documents de preuves étaient sans précédent pour un litige de brevet de cette complexité et ampleur ont empêché Samsung de présenter un dossier complet et équitable en réponse aux nombreuses accusations d'Apple. Samsung demande par conséquent respectueusement au tribunal un nouveau procès avec un délai adéquat (de préparation) et un traitement équitable pour les parties.»

Cette année, Samsung est devenu  le premier fabricant de smartphones au monde. Son modèle Galaxy III s’est déjà écoulé à 20 millions d’exemplaires depuis son lancement. La firme est à l’heure actuelle le plus grand concurrent d’Apple, qui a lancé son iPhone 5 vendredi dernier (lire notre test par ici).

>> Dix secrets dévoilés pendant le procès Apple/Samsung