Jouer à des jeux vidéo violents pour mieux supporter la douleur ?

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

jeu vidéoLes gamers jouant à Journey, Angry Birds et Tetris sont-ils des petites natures ? Au contraires, les fans de Medal of Honor, Call of Duty et compagnie sont-ils très résistants à la douleur ? Une étude tendrait en tout cas à le prouver !

L’étude menée par l’université de Keele aura de quoi étonner : elle tendrait en effet à prouver que jouer à certains types de Jeux vidéo permettraient de mieux endurer la douleur.

Ainsi, l’étude en question, qui aura porté sur 40 volontaires, aura demandé à ces mêmes volontaires de jouer à un jeu précis un lap de temps donné, puis de plonger leur main dans de l’eau glacée. Après 10 minutes de jeu, il est apparu que les gamers s’étant adonné à des jeux violents étaient en mesure de conserver en moyenne leur main dans l’eau 65% plus longtemps que les gamers ayant joué… à un jeu de golf ! Ce qui tendrait donc à prouver que jouer à un jeu violent, s’énerver en jouant, proférer pourquoi pas quelques insultes à la volée permettrait de mieux supporter la douleur. CQFD.

En fait, notre cerveau répondrait à une frénésie de sang virtuelle de la même façon qu’il répondrait à une frénésie de sang réele. Inquiétant ? Bref, la raison ayant poussé cette étude est plutôt simple : il fallait vérifier que le fait de jurer augmentait la résistance à la douleur. En mettant la chose en pratique donc, et en s’appuyant sur des jeux vidéo violents. Pari réussi.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[geekosystem]