Une mesure accueillie avec scepticisme

Chantal Féminier

— 

Place Grenette, les établissements ne se sentent pas concernés par les nuisances.
Place Grenette, les établissements ne se sentent pas concernés par les nuisances. — M. Allard / Pleins Titres / 20 Minutes

Pour la deuxième année consécutive, la ville de Grenoble a pris un arrêté interdisant la consommation d'alcool sur la voie publique et la vente d'alcool à emporter, pour la période estivale. La mesure est même étendue, dans le temps (du 1er mai au 31 octobre ; en 2011, du 6 juin au 15 octobre) et dans le périmètre d'application (voir encadré). La ville invoque l'augmentation des détritus (verres brisés, cannettes…), des désordres (nuisances sonores) et la lutte contre un « phénomène d'alcoolisation majeure, notamment chez les jeunes » : l'an dernier, rappelle-t-elle, 22 interpellations suivies de mise en cellule de dégrisement ont été enregistrées.

« Personne ne dit rien ! »
Les bars et restaurants, non concernés par l'arrêté, l'accueillent diversement : « Sur la place Grenette, nous n'avons pas de problème, estime Mathias Rochas (Le Sporting), même si le samedi soir est plus chaud que d'habitude. » Alexis Boccard (La Table ronde, place Saint-André) fustige, lui, sans illusion « les commerces voisins qui affichent « vente d'alcool après 21 h », sans que personne ne leur dise rien ! Et on voit des jeunes à 2 m de notre terrasse qui boivent à la bouteille. » Pour Vincent, 24 ans, « c'est surtout les 15-18 ans à petit budget qui seront touchés. Moi je préfère le confort d'une terrasse ». Quant à Lisa, 21 ans, qui a connu, au lycée, les soirées trop arrosées, elle approuve cette mesure de protection, mais reste sceptique : « Elle n'empêchera pas les abus. »

L'essentiel de l'arrêté

La consommation d'alcool est interdite de 18 h à 5 h sur les voies, places et espaces publics du 1er mai au 31 octobre, dans le centre-ville (périmètre délimité) ; quelles que soient l'heure et la date dans les espaces verts. La vente d'alcool à emporter est interdite durant cette période de 21 h à 5 h, dans le centre historique et une partie des secteurs 1 et 4.