Près de 80 riders en compétition

Chantal Féminier

— 

Un « Alley oup top acid » exécuté par l'organisateur Alexandre Barbuto.
Un « Alley oup top acid » exécuté par l'organisateur Alexandre Barbuto. — Julien Romain Casu

Des Suisses, des Belges, des Italiens et la crème de la scène française… Ce sont 70 à 80 riders qui sont attendus samedi au Skatepark indoor de Grenoble pour la 2e édition du grand contest de roller « Clash my spot ». « Il y aura beaucoup d'amateurs, mais aussi des pros comme Julien Cudot, Mathias Silhan ou Roman Abrat, qui disputent les compétitions internationales », assure Alexandre Barbuto, rider lui-même et secrétaire de l'Association du Skatepark de Grenoble, organisatrice de la manifestation, en partenariat avec la ville, la Bifurk, Retour de Scène et divers commerces.
Côté public, l'organisateur mise sur 700 personnes : « Une estimation raisonnable, sachant que l'an dernier, nous étions 500 à 600, sans avoir beaucoup communiqué. » Payante uniquement pour les participants (10 €), l'entrée est libre pour les spectateurs qui verront se succéder, dès 13 h, des jams à l'issue desquelles le jury éliminera les moins talentueux. « Chaque juré suivra en particulier un aspect de la prestation de roller : le style, les lignes, les tricks (figures) et la technique. » Les malchanceux qui auront fait preuve de persévérance auront tout de même droit à quelque reconnaissance : « Le jury jettera des dollars à celui qui, par exemple, aura passé l'après-midi sur une figure avant de la réussir enfin. » Avec cette monnaie, ils obtiendront des lots, de la nourriture ou des boissons.
C'est que toute la journée, le Skatepark sera à la fête avec barbecue, concours de wall ride (caméra embarquée), images sur grand écran… Et toute la nuit ou presque, puisque, de 20 h 30 à 4 h, un concert de clôture est prévu à La Bifurk avec, là encore des pointures : Deluxe, Chinese Man, P.O. Box…