Parfaire ses rolls et sa mise en plis crantée

Florence Roux

— 

Les années 1950-1960, très tendance côté coiffure.
Les années 1950-1960, très tendance côté coiffure. — J. Calvo

Chignon banane, victory rolls ou mèche crantée ? Au rayon coiffure, les années 1950-1960 offrent l'embarras du choix. Encore faut-il avoir le coup de main pour apprivoiser le cheveu rebelle. Parole de pro. « L'époque était riche et sophistiquée, mais qui sait encore faire le cran au doigt ? », confie Cathy Clara. Cette experte du rétro accueille ce mercredi soir dans son salon Beautiful people's un atelier « coiffure vintage » animé par Julietta la Doll. Cette artiste berlinoise pratique le burlesque, c'est-à-dire « cet art de se déshabiller de manière chic, glamour et drôle ».
« Dès demain, Julietta va assurer trois shows avec nous dans l'agglo, explique Mrs Rose, effeuilleuse grenobloise qui orchestre jusqu'à samedi une courte semaine burlesque. Mais avant, elle propose un petit atelier. Comme elle a une formation de perruquière, elle va sûrement nous apprendre plein d'astuces. »

Honneur aux corps
Comme elle, beaucoup d'artistes de cabaret burlesques animent des ateliers pour enseigner leurs techniques. Ainsi Mrs Rose initie au bricolage. D'où le nom du collectif grenoblois créé avec sa complice Wanda de Lullabies : Burlesque, Bigoudis, Bricolage, ou BBB.
Ce mercredi soir, Sabra, cheveux châtains crantés à la Marilyn, apportera une photo de sa coiffure de rêve, « celle de Dita Von Teese, avec une mise en plis qui donne le mouvement, sans faire gonfler les cheveux. » A 19 ans, la jeune étudiante en histoire aime le rétro et le burlesque, cette discipline qui, « au-delà de son aspect vintage, met à l'honneur le corps de toutes les femmes, quelle que soit leur corpulence. »
Après cet atelier capillaire, Julietta la Doll et Mrs Rose se produiront jeudi au Grenier de la Table Ronde, en compagnie d'autres effeuilleuses et de musiciens (dont Black Thorn et DJ Kiki Jones).
Avant de participer, vendredi et samedi soir, au cours d'un dîner-spectacle à la présentation de la collection d'Olivia Buzadzic, créatrice de vêtements et d'accessoires du Comptoir des artistes.