Gemmani soutient Corinne Lepage

— 

Déjà suspendu du MoDem, Stéphane Gemmani s'écarte encore du parti centriste. Le conseiller municipal grenoblois a ainsi choisi de soutenir Corinne Lepage (Cap21), « une femme de conviction et indépendante », pour la présidentielle. « Je ne me retrouve plus dans la dynamique du MoDem, devenu un fan-club, explique-t-il. On assiste à un retour vers l'ancienne UDF. Ceux qui ont quitté le bateau voient le vent tourner et prennent Bayrou pour une forme d'alternative à droite. Alors qu'on s'est battu contre Sarkozy, j'ai du mal à accepter que ses amis reviennent pour des raisons électorales. » Il dénonce aussi « l'ambiguïté entretenue par Bayrou pour le 2e tour. Déjà, en 2007, je trouvais qu'il aurait dû appeler à voter pour Royal. » Passé le 25 janvier devant le comité de conciliation et de contrôle du parti, Gemmani affirme n'avoir reçu « aucune nouvelle. C'est du « foutage de gueule » ! Mais je ne démissionnerai pas car je suis fidèle aux valeurs du MoDem. C'est à eux de prendre leurs responsabilités. »M.P.