GRENOBLE - Un p'tit déj avec les Barbarins fourchus

— 

Depuis qu'ils ont investi la Salle noire, les Barbarins fourchus n'ont pas renoncé à leurs habitudes créatives en direction d'un public sans cesse renouvelé. Ainsi, ce dimanche, c'est aussi bien pour les fêtards en smoking à peine sortis de boîte, que pour les lève-tard en « négligé de soie » ou les familles de retour du marché voisin qu'ils organisent un petit-déjeuner intitulé « Musique (en robe) de chambre ».
Pour cela, Marco, Isabelle, Sergio, Jean et les autres ont fait appel à des élèves du Conservatoire de Grenoble qui interpréteront des œuvres musicales de Rousseau (l'écrivain, pas le douanier…), Gluck, Rameau ou encore Dauvergne, dans un spectacle « léger, irrévérencieux », mais aussi romantique. A déguster sans modération, avec croissant, thé ou café… et convivialité.