Une commission de poids

Chantal Féminier

— 

Née de la fusion au 1er janvier des deux instances de Vienne et de Grenoble, la commission de surendettement de l'Isère, a livré hier, à la banque de France de Grenoble, le bilan de l'activité 2011 dans l'ensemble du département.
Si le nombre de dossiers déposés connaît une hausse plus modérée qu'au niveau national (2,5 % contre 6 %), il n'est pas question, pour le secrétaire général de la préfecture Frédéric Périssat, qui présidait cette instance au nom du préfet, d'en conclure une meilleure résistance de l'Isère à la crise. « Est-ce que le dispositif est suffisamment connu ? s'est-il interrogé. C'est plutôt cette piste qu'il faut explorer. Car le but est que les citoyens y aient recours le plus tôt possible, avant d'être dans une situation catastrophique. Même si son dossier n'est pas recevable, la personne entre dans une démarche qui va lui permettre de ne pas s'enfoncer davantage ».

Une aide face aux banques
Ainsi la commission, composée de représentants d'établissements de crédit, d'associations familiales et de consommateurs, de membres des secteurs juridique et social, a pour objectif de développer sa communication, notamment auprès des travailleurs sociaux ou de collectivités territoriales.
« Les personnes en situation de précarité ont toujours beaucoup d'hésitation à aller demander de l'aide, reconnaît Hamid Rezaï, secrétaire général du Secours populaire Isère. C'est notre rôle d'accompagner les familles pour leur permettre d'accéder à leurs droits, sans nous substituer aux travailleurs sociaux. Quand elles connaissent une situation de détresse, provoquées parfois par un événement mineur, nous n'avons pas de poids en tant qu'association face à une banque. Ce n'est pas le cas des pouvoirs publics et d'une telle commission. »

Chiffres

En 2011, 3 741 dossiers de surendettement ont été déposés en Isère (3 647 en 2010). Parmi eux, 1 026 ont fait l'objet d'une procédure de rétablissement personnel (effacement de la dette), 995 ont débouché sur un accord de plan d'apurement.