GRENOBLE - Taux de vacance faible à Grenoble

— 

Alors que démarre demain la campagne de recensement 2012, l'Insee Rhône-Alpes vient de livrer les dernières statistiques concernant le logement. En 2008, la région comptait 3 178 600 logements, soit une augmentation de 12,4 par rapport à 1999. Si dans certains pôles urbains (Saint-Etienne, Roanne, Annonay…), le taux de vacance tourne autour de 9 %, à Grenoble, il est particulièrement faible (5,5 %). « C'est le signe, explique l'Insee, d'une tension du marché, qui limite le nombre de logements disponibles pour les nouveaux habitants.