Un 4 étoiles Okko à Grenoble en 2013

— 

On attendait un hôtel Accor. ce sera un quatre étoiles Okko. Après Nantes, c'est en effet à Grenoble « premier pôle de recherche de l'Hexagone après l'Ile-de-France » que l'entreprise créée par deux fondateurs du groupe Accor - d'où la confusion - installera fin 2013 son 2e établissement français. Situé à l'angle du boulevard Gambetta et de la rue Hoche, il comptera 138 chambres (contre 80 à Nantes) et s'adressera en priorité « à la clientèle business de court séjour », explique Solenne Devys, responsable marketing, pour qui le concept Okko tient en deux mots : confort et prestations all inclusive : « Nos équipes seront formées à l'accueil et, comme dans un club, tout sera compris dans le prix de la chambre (130 €-150 €) : les consommations du libre-service comme l'espace forme ou les business corners. »
A Grenoble où l'on compte déjà cinq 4 étoiles, la profession ne cache pas son inquiétude. « C'est un hôtel de trop, affirme Isabelle Girod-Alteirac, présidente du Club des hôteliers. Nous avons déjà le taux d'occupation le plus bas des villes comparables (57,3 % pour les 3*). Cela ne va pas arranger nos affaires, même si ce sont les résidences hôtelières à prix bradés qui nous font du tort. »
Chantal Féminier