Les auteurs du braquage Maty sous les verrous

— 

Les deux braqueurs de la bijouterie Maty, présentés à un juge d'instruction samedi, ont été mis en examen et placés en détention provisoire. Pris en flagrant délit, ils n'ont pu nier les faits qui leur sont reprochés : le vol à main armée, jeudi dernier, de l'établissement de la place Victor-Hugo. « Il s'agit d'un crime, a commenté hier Charlotte Trabut, procureur de la République adjointe, et à ce titre, ils sont passibles de la cour d'assises ». Agés de 25 et 27 ans, ces deux habitants de l'agglomération, « qui ont déjà un passé judiciaire, mais pour des faits moins graves », ont été arrêtés par des policiers de la brigade de sûreté urbaine alors qu'ils sortaient de la bijouterie avec deux sacs à dos remplis de bijoux obtenus sous la menace d'un pistolet à grenaille. « Au cours de leur interpellation, plutôt difficile, deux policiers ont été blessés légèrement et un autre a eu le poignet cassé », ajoute la magistrate. En janvier 2011, la même bijouterie avait déjà fait l'objet d'un braquage et trois suspects avaient été arrêtés en février.F.R