L'énergie très positive de Superwatt

Chantal Féminier

— 

Flash mobs, conférences, site Web, toutes les actions sont « réalisées hors temps de travail ».
Flash mobs, conférences, site Web, toutes les actions sont « réalisées hors temps de travail ». — DR

Imaginé mi-novembre, réellement constitué en association début décembre, le collectif Superwatt compte déjà plus de 150 membres salariés et « au moins une cinquantaine » d'adhérents (à 1 €) extérieurs à l'entreprise. Né de la volonté de personnels non syndiqués de Photowatt (Bourgoin) au lendemain du placement en redressement judiciaire de ce spécialiste des cellules photovoltaïques, le comité a trouvé la bonne recette pour attirer à lui les soutiens. « Nous n'avons pas envie de nous lamenter sur notre sort, explique Julien, l'un des membres du collectif qui travaille « main dans la main » avec le comité d'entreprise. Nous voulons susciter la sympathie, et donc l'intérêt, par des méthodes humoristiques. Et le résultat va bien au-delà de nos espérances ! »

« Adoptez une cellule »
De fait, Superwatt emprunte au marketing - dont est issue l'une des salariées fondatrices - des recettes gagnantes « dynamiques et créatives » : un logo en forme de héros de dessin animé, six flash-mobs, un lipdub en cours de tournage, un site Internet en ligne dès aujourd'hui*, et bientôt, sur ce même site, un quiz « vrai-faux » sur le photovoltaïque… Même leur pétition de soutien a des allures ludiques : « Nous la lançons sous forme d'opération “Adoptez une cellule”, précise Alexia. Chaque signataire se fera photographier avec une cellule photovoltaïque devant le visage. » Pour Julien, le bénéficie est aussi interne : « En transformant du négatif en positif, on a réussi à fédérer les salariés ».
Et si la méthode est légère, elle n'en sert pas moins des objectifs de poids : faire parler de la filière photovoltaïque « qui a perdu 17 000 emplois depuis janvier, dans l'indifférence générale, vulgariser sur cette énergie, sensibiliser les pouvoirs publics et personnalités politiques ». Ainsi, après avoir décroché « en 15 jours » un rendez-vous auprès du ministre Xavier Bertrand, voilà maintenant que Superwatt « s'offre » la candidate à la présidentielle Eva Joly, présente ce vendredi à 12 h à Bourgoin…