« L'Occident trahit les révolutions arabes »

Recueilli par Manuel Pavard

— 

Après quatre ans de pause, Gnawa Diffusion est de retour en studio à Grenoble. Au menu : un nouvel album et une tournée, qui coïncident avec ses 20 ans. Explications d'Amazigh Kateb, chanteur et leader charismatique du groupe.
Pourquoi ce départ en 2007 et ce retour aujourd'hui ?
Je suis resté 15 ans avec Gnawa, à 100 % dans la musique, sans vie personnelle. Ça devenait lourd et j'ai eu envie d'être plus libre. Mais en étant seul, j'ai eu besoin de retourner vers le collectif. Puis j'ai retrouvé d'anciens musiciens de Gnawa (Pierre et Philippe Bonnet) sur ma tournée solo et on s'est dit « Pourquoi ne pas refaire un disque pour les 20 ans ? »
A quoi ressemblera

ce nouvel album ?
On va explorer d'autres choses mais ça restera dans la même veine : de la chanson internationaliste à coloration maghrébine. On continuera donc à faire de la musique engagée. Je reste amoureux de la révolution. Quelqu'un qui danse sur des idées est physiquement impliqué. Aujourd'hui, la musique a un rôle à jouer mais en France, on a tué ce côté-là, alors qu'au Maghreb, les artistes sont conscients de leur rôle social.
Les révolutions arabes

ont dû vous inspirer…
Oui, l'effervescence au Maghreb nous a aussi motivés. On veut dénoncer la politique néocoloniale de l'Occident qui a trahi les révolutions arabes et fait main basse sur le pétrole libyen au nom de la démocratie et grâce à une guerre illégale. Quand on pense que Kadhafi, Ben Ali ou Moubarak se pavanaient à l'Elysée auparavant ! J'aurais aimé que tous ces dictateurs répondent de leurs actes. La montée de l'islamisme m'inquiète mais il prospère sur le vide laissé par les régimes précédents, soutenus par la France ou l'Angleterre. L'espoir, c'est que la peur a changé de camp. Quand je vais en Algérie, je vois cette colère des peuples, qui est réelle.
Quel est votre agenda ?
On est en studio jusqu'à mi-mars et l'album sortira en mai. Ensuite, on part en tournée en France et à l'étranger avec une quarantaine de dates.