Les conducteurs de cars VFD reprennent le travail

Paul Turenne
— 
Hier après-midi, aucune perturbation n'était visible à la gare routière.
Hier après-midi, aucune perturbation n'était visible à la gare routière. — P.Turenne/Pleins Titres/20 Minutes

   Le mouvement commençait à s'essouffler sérieusement chez les conducteurs d'autocars du département. La grève VFD s'est finalement terminée hier en fin d'après-midi à l'issue d'une ultime réunion avec Marie Pierre Pugin, directrice générale de la société d'économie mixte.
  Une pilule amère à avaler pour la CGT qui avait déposé un préavis de grève illimitée à compter du samedi 3 décembre dernier et n'a eu que bien partiellement gain de cause. 

 Enorme absentéisme
Les principales revendications portées par le syndicat concernaient la protection sociale, la mutuelle d'entreprise et l'augmentation des salaires à hauteur de 10 % pour l'ensemble du personnel, hors cadres dirigeants. Vendredi, un accord avait finalement été signé par les salariés sur la protection sociale et la mutuelle. « La méthode utilisée par la direction qui a mené les négociations tambour battant n'est pas normale ; s'insurge Patrice Moreau, représentant syndical CGT au comité d'entreprise. La direction a envoyé un courrier à chaque salarié en les menaçant de revenir à une situation conventionnelle moins avantageuse. » Hier soir, la direction n'était pas joignable.