Grenoble

Victorieux, les Mounier déménagent

Lycéens, personnels et parents d'élèves… Une bonne centaine d'entre eux a tenu à marquer le coup hier matin, après la décision de justice qui a désavoué vendredi les partisans de la ferme...

Lycéens, personnels et parents d'élèves… Une bonne centaine d'entre eux a tenu à marquer le coup hier matin, après la décision de justice qui a désavoué vendredi les partisans de la fermeture partielle du lycée Mounier. Au programme : percussions brésiliennes sous les fenêtres de l'établissement. Une ambiance festive inhabituelle pour un mardi matin. « On a gagné, c'est vraiment une bonne nouvelle pour tous les lycéens ! », s'exclame Lucie, élève de première. Rameutés par un membre du collectif survolté, tous se dirigent vers les bâtiments modulaires situés dans la cour pour vider les tables et les chaises situées à l'intérieur. « On va tout ramener dans nos vrais locaux que l'on n'aurait jamais dû quitter », explique Julien, une chaise à la main. Plus loin, une enseignante, bien que participante, se montre moins enjouée. « Dans cette histoire, tout n'a pas encore été dit. Il faudra bien que la vérité sorte un jour. ». L'affaire Mounier n'a sans doute pas fini de faire parler d'elle.P.T.