Le service TER sera assuré par des autocars durant trois mois d'été.
Le service TER sera assuré par des autocars durant trois mois d'été. — M. PAVARD / PLEINS TITRES /20 MINUTES

Grenoble

Coupure estivale sur la ligne

TER Les trains seront remplacés par des cars entre Gières et Montmélian

L'été prochain risque d'être plus mouvementé qu'à l'accoutumée pour les usagers de la ligne Grenoble-Chambéry. En effet, aucun train ne circulera entre les gares de Gières et de Montmélian du 2 juin au 2 septembre 2012 afin de permettre à Réseau ferré de France (RFF) de procéder à l'électrification des voies entre ces deux haltes. RFF fera ensuite la même chose entre Moirans et Valence. « Ainsi, en 2013, l'électrification du sillon alpin sud sera totalement achevée », précise Bruno Flourens, directeur régional.

Comme l'été dernier
Pour compenser cette coupure estivale, la SNCF a prévu d'affréter des cars qui feront halte dans chacune des gares d'ordinaire desservies par les trains. « Nous repartons avec un dispositif assez proche de celui mis en place de mai à septembre dernier. Il avait bien fonctionné », explique Blandine Lopez, chef de projet à la SNCF. Ça promet encore de belles galères. Toutes ces correspondances, c'est un moindre mal, mais ça reste pénible », témoigne Lucie, une utilisatrice régulière. L'été dernier, le remplacement des 45 km de rails qui relient Gières à Montmélian et le rehaussement des quais dans les gares de Goncelin et de Lancey, avaient déjà occasionné une coupure momentanée de la ligne.

170 autocars

La fermeture de la ligne entre mai et septembre derniers avait nécessité la mise en place de 170 trajets par jour en autocar. Ils ont transporté au total 260 000 usagers.