GRENOBLE - Coup de gueule des associations

— 

Le Collectif des associations de bénévoles contre l'exclusion, et Un Toit pour Tous ont quitté en cours de réunion le comité de veille qui se tenait à la préfecture hier matin, en vue de coordonner l'accueil d'urgence des personnes à la rue. Les associations déplorent notamment un dispositif « largement insuffisant ne prévoyant que 220 places » alors qu'elles estiment le nombre de personnes à la rue entre 700 et 1000, ainsi qu'un accompagnement reposant essentiellement sur les associations de bénévoles déjà débordées.P.T.