Arveni joue la carte de la micro-énergie

Paul Turenne

— 

Cette télécommande développée par la société iséroise Arveni fonctionne sans aucune pile.
Cette télécommande développée par la société iséroise Arveni fonctionne sans aucune pile. — Arveni

Quoi de plus rageant qu'un appareil électronique inutilisable faute de piles chargées ? Sans compter l'aspect peu écologique de ces dernières. Un problème qu'Arveni, jeune entreprise innovante iséroise, s'est attelée à résoudre en concevant des microgénérateurs capables d'alimenter de façon autonome tous les objets communicants du quotidien.

Rupture technologique
« Nos microgénérateurs transforment en électricité une énergie mécanique de l'environnement, comme une vibration ou la pression d'un doigt sur une touche » explique Jean-Frédéric Martin président et fondateur d'Arveni. De quoi alimenter ensuite un capteur et un microprocesseur capable de réveiller un circuit radio afin de transmettre des informations sans fil.
« Nos microgénérateurs qui possèdent un excellent rendement pour produire de l'électricité nous permettent d'utiliser le protocole sans fil Zigbee, très répandu et bien plus économique que d'autres protocoles ultra-basse consommation » A la clé, un coût de revient en baisse et un grand nombre de débouchés. Outre une télécommande sans pile développée pour Philips, Arveni travaille notamment avec le groupe Bouygues sur des capteurs autonomes d'ouverture. « Il sera ainsi possible en quittant un bâtiment de savoir si une fenêtre est restée ouverte
via un mobile ou un PC. » Un plus pour le confort, la sécurité et les économies d'énergie.

Foire à l'innovation grenobloise

Dès demain, Grenoble Innovation Fair permettra de découvrir 150 innovations développées par des entreprises européennes, dont Arveni. Conférences, tables rondes, témoignages et retours d'expérience se succéderont pendant deux jours à Grenoble - Alpexpo.Programme complet : www.grenoble-innovation-fair.com