Dix cerneaux par jour pour la santé

Florence Roux

— 

En cerneaux ou en huile, la consommation de noix est bénéfique au quotidien.
En cerneaux ou en huile, la consommation de noix est bénéfique au quotidien. — DR

Alors que la récolte de noix de Grenoble s'annonce précoce et abondante, une nouvelle étude* pourrait bien doper les ventes. Des chercheurs de l'université Marshall (USA) viennent en effet de démontrer que seulement quelques noix par jour – soient 56 g pour l'homme – réduiraient de moitié le risque de cancer du sein chez des souris pourtant programmées pour en développer. Ou limiteraient la taille de tumeurs chez un sujet déjà atteint.

Cinq noix par jour : j'y crois
« Cette excellente nouvelle confirme ce que je pressentais de ces fruits, compte tenu de leur richesse en polyphénol et en oméga 3 », note le Pr Josette Alary, chimiste grenobloise à la retraite, spécialiste des effets de la noix sur les maladies cardiovasculaires. Il y a dix ans, en effet, l'une de ses études auprès de 800 patients avaient révélé que la consommation quotidienne de noix augmentait le bon cholestérol, en diminuant le mauvais. Si la scientifique considère qu'il y a peu de différences entre les « walnuts » américaines et la noix de Grenoble, cette dernière contiendrait en revanche plus de vitamine E, fort utile, selon l'étude sur les cancers du sein.
Le secret selon cette experte, qui est aujourd'hui membre de la Confrérie de la Noix de Grenoble, est de manger trois à cinq noix par jour ou l'équivalent en huile. « Je le fais, j'y crois ! » confie-t-elle, conseillant d'utiliser « des cerneaux congelés qui conservent toutes leurs qualités nutritives. »

Une bonne année 2011

Après une mauvaise saison en 2010, la noix de Grenoble promet d'être belle et bonne cette année. Selon l'estimation du comité interprofessionnel, la récolte devrait atteindre 13 000 à 15 000 tonnes. Elle est aussi avancée de quelques jours. Le comité de maturation décidera le 14 septembre du début de la cueillette.