Sauver son établissement, un jeu d'avatar

Véronique Vigne-Lepage

— 

«Tu es en 2050, dans le lycée du futur. Il se passe de drôles de choses ici. Pour élucider ces mystères, 9 missions vont t'être proposées ». Ainsi commence le « serious game » -ou jeu pédagogique- Planète lycée, que le conseil régional vient d'envoyer à tous les établissements de Rhône-Alpes.

Chercher des indices
Le joueur, représenté par un avatar personnalisé, doit proposer des solutions à des problèmes concrets, accompagné par un robot : « Le prof de maths s'emballe ! la photocopieuse tourne à plein régime. Aide-le à réduire sa consommation de papier »… « 9 h 24. Paul se réveille en sursaut, son réveil, arrêté, n'a pas sonné. Il fait un froid de canard dans la chambrée ». Pour trouver les solutions, le joueur peut scanner et zoomer sur le plan du lycée pour chercher des indices, ou faire appel à un « expert » qui lui coûtera des points. « Il est conçu comme un vrai jeu, avec une architecture et un graphisme agréables et contemporains, commente Yohan Hubert, intervenant développement durable au lycée Deschaux à Sassenage. Des élèves qui l'ont testé l'année dernière ont vraiment bien réagi ».
Envoyé dans les lycées avec un film, intitulé « A nous de jouer », ce jeu doit servir de support aux enseignants pour animer des débats sur l'eau, les déchets, l'énergie, les déplacements, etc., notamment avec les élèves de seconde. Objectif : inciter ces nouveaux arrivants à participer aux actions conduites dans leur établissement.

dans l'agglo

120 lycées en Rhône-Alpes, dont 10 de l'agglomération grenobloise expérimentent la démarche « lycée éco-responsable », que la Région veut généraliser. Ils se sont engagés à conduire trois actions de développement durable.