Un mort, 2 blessésà Corrençon

mANUEL pAVARD, avec C. F.

— 

Gresse-en-Vercors a rouvert hier la totalité de son domaine skiable.
Gresse-en-Vercors a rouvert hier la totalité de son domaine skiable. — ot gresse-en-vercors

On l'attendait depuis plusieurs semaines. Elle est tombée en abondance ce week-end sur les massifs isérois. Mais hier, à Corrençon-en-Vercors, des jeunes du plateau ont payé cher ce brusque retour de la neige : vers 15 h 30, alors qu'ils faisaient du hors-piste, ces quatre skieurs ont été victimes « d'une plaque de neige friable qui a embarqué trois d'entre eux », explique-t-on à la CRS des Alpes. Prévenus par le rescapé, les pisteurs de la station et leur maître-chien ont dégagé la première victime, au bord de la piste de l'Edelweiss. Puis ils ont été rejoints par les secours de la CRS et du PGHM. « Nos deux hélicoptères ont eu du mal à s'approcher en raison d'un plafond bas ». Deux des skieurs, blessés, dont un grièvement, ont finalement pu être transportés au CHU de Grenoble ainsi que leur camarade rescapé très choqué. La plus grande prudence est donc de mise, selon Vincent Latu, prévisionniste à Météo France : « En Chartreuse et Vercors, le risque d'avalanche est de 2 sur 5 ce mardi mais bien présent. Sur les hauts massifs, comme en Belledonne où il est tombé 50 à 60 cm, il est de 3 sur 5. Le vent d'Est amène de nouvelles plaques de neige. Il faut éviter les pentes nord, raides. » « Se méfier du vent et ne pas se fier au chiffre, ajoute Dominique Létang, directeur de l'Association nationale pour l'étude de la neige et des avalanches, car 3 n'est pas un risque moyen mais un risque marqué. »