La voie lactée accueille ses premiers bébés

Paul Turenne

— 

Le bâtiment de plain-pied comporte plusieurs espaces dédiés au jeu et à l'imagination.
Le bâtiment de plain-pied comporte plusieurs espaces dédiés au jeu et à l'imagination. — DR

Après quatre ans de préparation et une grande attente, la crèche interentreprises « La Voie lactée », vient tout juste de voir le jour dans la ZAC de Grenoble Air Parc ,à Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs. Conçue pour accueillir dans les meilleures conditions environnementales 35 enfants, depuis les bébés de 10 semaines jusqu'aux plus grands avant l'entrée à l'école, La Voie lactée permet aux entreprises qui en font le choix, de financer, pour tout ou partie, les places en crèche des enfants de leurs salariés. A l'origine de ce projet : deux mamans, Patricia Mauget, ancienne responsable logistique, et Gaëlle Broutier, ancienne directrice de crèche. « Nous voulions construire un lieu d'accueil qui nous ressemble, en accord avec nos valeurs », souligne Patricia.

Ecologie et économies
Ici, pas de produits polluants ou de bâti énergivore, la crèche est classée BBC (bâtiment basse consommation). « Outre l'accent mis sur l'isolation, l'équipement électrique et le système de chauffage, la crèche a été entièrement construite avec des matériaux écologiques autour d'une structure bois », précise-t-elle. Des panneaux solaires assurent même la production d'eau chaude sanitaire et les robinets comportent des cellules infrarouges pour éviter de laisser couler l'eau inutilement.
« Le projet axé sur le respect du rythme de l'enfant et l'ouverture sur les autres m'a tout de suite plu, affirme Séverine, une jeune maman. Il y a même un potager ! » De quoi cultiver son jardin secret.

Financement « gagnant-gagnant »

Les entreprises qui aident leurs salariés à faire garder leurs enfants à proximité de leur lieu de travail bénéficient d'aides fiscales et sociales. Ainsi, pour 0,90 €, elles peuvent financer l'heure de crèche à hauteur de 5,50 €, ce qui laisse 9 € à la charge du salarié. Près de vingt entreprises ont déjà abondé au financement de La Voie lactée.