Les dossards des concurrents seront récupérés par le fournisseur pour être recyclés.
Les dossards des concurrents seront récupérés par le fournisseur pour être recyclés. — Sylvie Chappaz

Grenoble

La Foulée Blanche bientôt « éco-labellisée »

Environnement Le conseil général de l'Isère entend valoriser dès 2011 les événements exemplaires

Les organisateurs de la Foulée Blanche peuvent se réjouir. Le 19 janvier prochain, la célèbre course de ski de fond qui se déroule chaque année à Autrans, sera la première à se voir attribuer officiellement le label « éco-événement ». Cette distinction, tout juste créée par le conseil général de l'Isère, récompense les manifestations iséroises les plus vertueuses en matière de développement durable. « Notre engagement dans ce domaine n'est pas nouveau, précise Michèle Arnaud, présidente de la Foulée Blanche. Mais, avec l'aide du conseil général, nous avons intégré une réflexion globale sur chaque action entreprise en allant chaque fois un peu plus loin dans la démarche. » L'enjeu est, en effet, de taille pour les organisateurs, du fait de la présence de plus de 7 000 participants et de 6 000 spectateurs dans la station.

220 tonnes de déchets en moins
« La première étape a consisté à trier les déchets produits, la deuxième à les réduire. Ainsi, nous avons banni, dès cette année, les gobelets jetables classiques au profit de 25 000 gobelets réutilisables avec un système de consigne », précise la présidente. Un éco-geste qui a permis d'économiser 220 tonnes de déchets, sans compter les bouteilles plastiques et les emballages individuels qui ne sont plus distribués sur les points de ravitaillement.
Autre axe d'action majeur : les transports. Quatre autocars de 70 places ont été affrétés pour inciter les participants à laisser leur voiture au garage. Avec un succès mitigé. « Nous avons dû transporter une soixantaine de personnes sur les deux jours, ce qui est très décevant, avoue Michèle Arnaud. Le covoiturage et les transports en commun ne sont pas encore un réflexe pour la plupart des gens qui préfèrent rentrer chez eux immédiatement après avoir terminé leur course. » Pas facile de changer les mentalités, donc. Mais les organisateurs comptent bien renouveler, lors de la 33e Foulée blanche, la sensibilisation des participants au covoiturage, aidés en cela par le conseil général (lire ci-dessus).

pack écolo

Certains organisateurs d'événement souhaiteraient agir davantage en faveur de l'environnement mais manquent de moyens. Afin de mutualiser ces besoins, le conseil général met à la disposition des associations un pack éco-événement entièrement gratuit. Celui-ci inclut, au choix, la fourniture de gobelets plastiques réutilisables, la mise en place de bennes de tri, la fourniture de panneaux de sensibilisation, et une incitation au covoiturage.www.isere.fr