Les salariés de HP déterminés à ne pas se laisser licencier

P.T

— 

Ambiance tendue depuis quelques jours sur le site de Hewlett-Packard à Eybens. Hier matin, une bonne centaine de salariés du groupe américain a débrayé devant les grilles de l'entreprise pour protester contre le récent licenciement de deux d'entre eux. « Depuis 2001, le groupe est dans une logique de réduction du nombre de postes, en dépit de résultats mirifiques, explique Didier Pasquini, délégué syndical CFE-CGC à HP. C'est dans ce contexte qu'un manager et un autre salarié viennent d'être licenciés sous des prétextes fallacieux. » Suite à l'arrivée d'un nouveau directeur Europe venu des États-Unis, le manager aurait refusé de réduire fortement les effectifs au sein de son équipe. Un refus que n'aurait pas du tout apprécié sa hiérarchie, selon l'intersyndicale. « Il ne faudrait pas que ces cas personnels soient un moyen de cacher une stratégie de licenciements multiples à peu de frais », dénonce Didier Pasquini. Les deux salariés ont d'ores et déjà saisi les Prud'hommes.