Une bourse pour réaliser ses projets

— 

35 projets soutenus, 118 bénéficiaires. Après 6 mois d'existence, la ville de Grenoble a dressé hier un premier bilan du Fonds initiative jeunesse (FIJ). Un dispositif auquel Hélène Vincent, adjointe à la jeunesse, a décerné une mention très bien, se félicitant « du travail sur le long terme entrepris avec les jeunes et de la répartition géographique et sociale assez équitable des lauréats des aides. » Le principe ? Des bourses de 150 à 800 € attribuées aux jeunes Grenoblois de 16 à 25 ans, pour réaliser des projets dans 4 domaines différents : départs autonomes en vacances, animations en ville, créations artistiques ou culturelles, mobilité et solidarité internationale. « Cela va du groupe qui crée des terrains de sports dans un orphelinat malgache aux 2 jeunes filles fondatrices d'un orchestre de musique classique dans les quartiers populaires, en passant par la bande de copains qui partent en vacances à la frontière espagnole. Le point commun, c'est l'apprentissage de l'autonomie. »