Grenoble, décor de bande-annonce

Paul Turenne

— 

Geneviève Genicot (à g.) et son équipe bénévole ont tourné dans le quartier Saint-Laurent.
Geneviève Genicot (à g.) et son équipe bénévole ont tourné dans le quartier Saint-Laurent. — Christian Rudelin

Si vous êtes couche-tard ou noctambule, peut-être avez-vous aperçu la nuit dernière, au cœur de Grenoble, des personnages étranges évoluant sous des projecteurs, entourés par une nuée de techniciens… Une agitation inhabituelle causée par des passionnés du septième art : « Nous tournons un court-métrage qui servira de bande-annonce aux 5es Rencontres du cinéma italien, avec l'aide des associations Bruits de cour et Winmad », explique Geneviève Genicot, réalisatrice et membre de l'association Dolce Cinema.

Spécial Federico Fellini
Une vingtaine de comédiens, autant de techniciens et une dizaine de personnes chargées de la logistique (repas, voirie, etc.) ont ainsi investi le quartier Saint-Laurent, le manège de la rue Poulat ou encore le cinéma Le club, dans le centre-ville, ces deux derniers dimanches, toute la nuit. « Certaines actrices portent des talons hauts et des robes pas forcément très couvrantes. Heureusement, il n'a pas fait pas trop froid », se félicite la réalisatrice en rappelant que, cette année, les Rencontres seront entièrement consacrées au réalisateur Federico Fellini. Une façon de fêter les 90 ans de sa naissance et les 5 ans de l'association, dans 15 cinémas de l'Isère. « Avec des films en version originale de Fellini ou de cinéastes qui l'ont influencé. »

Ciné-concert

Les 5es Rencontres du cinéma italien (du 12 au 28 novembre) commenceront par une création du compositeur de jazz Baptiste Bouquin sur le film « Toby Dammit ». www.dolcecinema.com