Ça ne s'arrange pas sur le front de la séchéresse

— 

Le Drac sec face à Chasse Barbier. Le bassin de gestion de ses affluents est en alerte.
Le Drac sec face à Chasse Barbier. Le bassin de gestion de ses affluents est en alerte. — RNR DA

Le 31 août, le Comité de vigilance sécheresse de l'Isère a constaté que l'état de la ressource en eau dans le département devenait très préoccupant. Ce qui a conduit le préfet à prendre hier un arrêté de mise en vigilance, alerte ou crise de certains secteurs. « Les épisodes pluvieux ponctuels ne suffisant pas à faire remonter durablement les débits des cours d'eau, constate le Comité. De plus, aucune pluie significative n'est prévue dans les jours qui viennent. ».
Le bassin de la Bièvre est ainsi déclaré en état de crise (tout prélèvement est interdit), ceux de Quatre vallées et Varèze-Sanne rejoignent, en état d'alerte, les bassins de Chartreuse-Guiers, Chambaran-Galaure, du Vercors et des affluents du Drac.