Les graminées attaquent

— 

Allergiques, sortez vos mouchoirs : les graminées attaquent ! Le risque est de 5 sur 5 au moindre souffle de vent, selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). En effet, le printemps « pourri » n'a que retardé la pollinisation, qui s'avère moins violente qu'en 2009, mais plus longue. « Elle devrait durer, en effet, jusqu'à la mi-juillet », prévient Michel Thibaudon, directeur régional du RNSA. Si les urticacées, autre menace juillettiste, ont un pouvoir allergisant relativement faible, Il ne faut pas baisser la garde pour autant : dès le mois d'août, l'ambroisie prendra le relais. Cette mauvaise herbe venue d'Outre-Atlantique, très présente dans la vallée du Rhône, arrive par le Nord-Isère.
« A Grenoble, l'exposition n'est pas négligeable », poursuit Michel Thibaudon L'ambroisie, qui adore les terrains vagues, est très allergisante : 5 grains par m3 suffisent à faire tousser et pleurer. Le mois de juillet est le bon moment pour l'arracher, alors qu'elle n'est pas encore en fleur. Pour les propriétaires, c'est même obligatoire.V. V.-L.