les soldes d'été gagnent les cîmes

Manuel Pavard

— 

Le refuge de Tête Rousse, à 3 167 mètres d'altitude, dans le massif du Mont-Blanc.
Le refuge de Tête Rousse, à 3 167 mètres d'altitude, dans le massif du Mont-Blanc. — DR

La Fédération française des clubs alpins et de montagne (l'historique Club Alpin Français) relance cet été sa campagne de réductions sur les refuges. Depuis le 12 juin et jusqu'au 30 septembre, randonneurs, grimpeurs ou alpinistes peuvent bénéficier de tarifs attractifs pour dormir dans l'un des 131 refuges du Club alpin français, dont les huit gérés par le CAF de l'Isère, dans les massifs de Belledonne et des Ecrins.

Pour les jeunes et les familles
Des promotions destinées en priorité aux jeunes et aux familles afin de répondre à l'évolution des pratiques de montagne. « Samedi soir par exemple, nous n'avons accueilli que des jeunes, note André Kaincz, gardien du refuge de l'Alpe de Villar d'Arène dans les Ecrins. Globalement la haute montagne est en baisse alors que les randonnées familiales se développent. C'est assez logique car nous sommes sur un alpage, à seulement 1 h 15 de la vallée donc très accessibles. Le phénomène montant, ce sont les grands-parents qui emmènent leurs petits-enfants ». Avec ses 94 places, le refuge de l'Alpe-de-Villar-d'Arène se situe dans la fourchette haute. Le Caf propose en effet une palette très diversifiée : refuges de 10 ou 40 places, de moyenne ou haute montagne… avec toujours le même but : offrir une halte réparatrice dans un environnement magnifique et préservé.

Les réductions

- 20 % pour les moins de 25 ans- 75 % pour les moins de 25 ans adhérents à la FFCAM- 45 % pour les 8-18 ans accompagnés d'un adulte- gratuit pour les moins de 8 ans