Le bal des Barbarins Fourchus

françois carrel

— 

La Premiata Orchestra di Ballo, formation de 12 musiciens, chanteurs et comédiens issue du collectif grenoblois des Barbarins Fourchus, présente à nouveau son bal énergique et ébouriffant, samedi soir à partir de 22 h au parc Hoche, au centre-ville. C'est l'un des sept spectacles offerts ce printemps par la Compagnie de chauffage de Grenoble à l'occasion de son cinquantième anniversaire. Il aurait été difficile, pour cette société d'économie mixte qui chauffe 90 000 logements dans l'agglomération, de choisir un spectacle plus en adéquation avec son activité : La Premiata Orchestra di Ballo chauffe dur sur scène !

Tous publics et toutes générations
Rock, funk, disco, valse, tango ou cha-cha-cha, tout y passe et il y en a pour tous les goûts et surtout toutes les générations. C'est musicalement très solide et scéniquement convivial, drôle et étudié… pour faire danser !
Pour les Barbarins, c'est le dernier rendez-vous grenoblois avant leur tournée d'été, notamment avec « le chapiteau de l'Isère » pour 12 concerts à La Chapelle-de-la-Tour, Charette, Izeaux et Saint-Georges d'Espéranche. A la rentrée, ils démarreront leur onzième et dernière saison à la tête du Théâtre 145, jusqu'en juin 2011. La mairie, propriétaire des lieux, souhaite ensuite en faire la « Maison des compagnies » de théâtre de la ville. « Pas de souci pour passer la main, explique Lino, membre historique des Barbarins, mais nous voulons continuer à travailler ici, au cœur du quartier Berriat. Nous avons tissé en 10 ans des liens forts avec les habitants, à travers de nombreux rendez-vous. Il nous faut un lieu ici : on va quand même pas se barrer ! ». La mairie assure être d'accord : à suivre donc…