Le GF en mission à Tarbes

Manuel Pavard

— 

Le GF38 a manqué le coche samedi dernier, face à la réserve monégasque.
Le GF38 a manqué le coche samedi dernier, face à la réserve monégasque. — Alain Thiriet

La défaite concédée face à Monaco (2-3), samedi dernier, fera-t-elle office d'électrochoc ? La glissade au classement, conjuguée aux victoires de Martigues, Cannes et Consolat – concurrents directs du GF38 – a en tout cas galvanisé les Grenoblois avant le déplacement à Tarbes, ce vendredi. «Il fallait que l'on s'impose lors de nos deux derniers matchs avant la trêve, estime ainsi Selim Bengriba. Malheureusement on en a loupé un. Il va donc falloir absolument gagner le prochain à Tarbes.»

Un calendrier favorable


Un discours unanime chez les Isérois, comme le confirme Farès Hachi : «Le match de Tarbes revêt une importance capitale. Il faudra aller chercher les quatre points et non un match nul. Si on veut monter, il faut récupérer à l'extérieur les points perdus à domicile.» Favori logique face aux Pyrénéens, actuellement 10es, le GF38 pourra aussi compter sur un calendrier favorable après la trêve, avec cinq matchs à domicile en six journées, à chaque fois contre des adversaires abordables. De quoi faire le plein de points avant d'entamer le sprint final. Olivier Saragaglia reste d'ailleurs confiant en vue de la montée en National : «Le championnat est loin d'être fini. On a encore largement le temps de revenir.»

■ Sept absents

Le staff a retenu 15 joueurs pour le départ à Tarbes, prévu ce jeudi matin. Manqueront à l'appel Rouag, Aguilar, Galokho, Kamissoko, Villard, Remanaho et Marillat, tous blessés ou en phase de reprise.