Le GT dit adieu à la montée

Manuel Pavard

— 

Nicolas Tourte et ses joueurs sont passés à un petit point de la montée en D1.
Nicolas Tourte et ses joueurs sont passés à un petit point de la montée en D1. — Olivier Mamy / Grenoble Tennis

Reléguée en N1A cette saison, l'équipe masculine du Grenoble Tennis ne retrouvera pas l'élite l'an prochain. En embuscade derrière Blagnac et Salindres avant cette dernière journée, les Isérois devaient compter sur un improbable concours de circonstances : une large victoire, samedi, face à Maisons-Laffitte, combinée à un nul entre les deux leaders. Las, si les Grenoblois ont rempli leur part du contrat en s'imposant nettement (5-1), le succès des Haut-Garonnais a éteint tout espoir.

«Regrets sur Salindres»


«Déçu», Nicolas Tourte sait toutefois que la montée ne s'est pas envolée ce week-end mais contre Salindres (3-3) et Blagnac (2-4). «Si on montait lors de la dernière journée, c'était un petit miracle, reconnaît-il. J'ai surtout des regrets sur Salindres où on ne passe pas loin de gagner, avec un double décisif perdu au super tie-break. Avec trois victoires, une défaite aurait été autorisée. Par contre, Blagnac avait aligné la grosse équipe – seulement contre nous d'ailleurs. Ils étaient plus forts.» Malgré tout, le capitaine grenoblois préfère positiver : «On finit 2e, ce n'est pas si mal. Et quand on regarde les matchs de 1re division, il aurait fallu se renforcer pour bien figurer. Le niveau est bien supérieur.»

■ Simples gagnants

Crivoi, Ignatik, Cervenak et Boutillier ont remporté les quatre simples, samedi, face à Maisons-Laffitte, imités par le double Ignatik-Cervenak. Seul le double Tourte-Boutillier s'est incliné.