«Des filles rock'n'roll»

Manuel Pavard

— 

La jammeuse (attaquante) 
doit traverser le pack adverse.
La jammeuse (attaquante) doit traverser le pack adverse. — The Cannibal Marmots

Un nom aux consonances locales et guerrières, des pseudos évocateurs (Pink Arsenik, Nani Ball Lecter, Dex'Terreur, Pussy Blaster…) : bienvenue chez les Cannibal Marmots ! Créé en 2011, le club de roller derby, qui organise un tournoi national les 9 et 10 novembre à la Halle Clemenceau (voir encadré), promeut à Grenoble ce sport de contact féminin sur roller quad, apparu aux Etats-Unis et en plein essor dans l'Hexagone. Il oppose, sur deux mi-temps de trente minutes, deux équipes de cinq joueuses : quatre défenseuses ou bloqueuses et une attaquante appelée jammeuse. « A chaque jam (période de deux minutes maxi), les huit bloqueuses forment un pack, poursuivi par les jammeuses qui marquent des points en doublant l'équipe adverse», explique Rubye, bloqueuse des Cannibal Marmots.

Des coups et du show


Si les contacts à la tête et aux jambes sont interdits, «les bloqueuses essayent d'empêcher la jammeuse de passer à travers le pack, ajoute Rubye. On prend des coups mais on a des protections et on apprend à tomber en sécurité.» Un «sport de filles pour les filles, très addictif», avec un goût prononcé pour le show. Les joueuses sont ainsi « lookées », parfois déguisées, et se branchent gentiment au coup d'envoi. «On vient de tous milieux mais on est toutes des filles rock'n'roll et assez bonnes en 3e mi-temps», rigole Rubye. Celle-ci fait partie des plus anciennes de l'équipe. «J'avais fait du roller seulement quand j'étais petite et je cherchais des infos sur le roller derby. L'été 2011, on s'est retrouvé à cinq à rouler sur l'anneau de vitesse puis on a été rejointes par une dizaine de filles.» Elles créent alors les Cannibal Marmots, qui comptent aujourd'hui 48 licenciées, de 18 à 37 ans. «Au niveau national, c'est un sport très Do It Yourself : chaque club organise ses matchs – un par mois pour nous – et on se connaît toutes.» Seul regret, «l'absence de gymnase pour s'entraîner». Un appel à peine déguisé.

■ «J'irai jammer sur vos tombes»

Les Cannibal Marmots organisent les 9 et 10 novembre, à la Halle Clemenceau, «J'irai jammer sur vos tombes» : un tournoi national sur deux jours qui opposera Grenoble à Lyon, Metz, Toulouse, Caen et Montpellier. Egalement au menu : une démo de merby, pendant masculin du roller derby, et un concert à la Bifurk avec Apple Jelly, Trompe Le Monde et Black Fortune, le samedi soir. Renseignements sur www.rollerderbygrenoble.com