«J'assusme complètement mon corps et mes formes»

Propos recueillis par Souhir Bousbih

— 

Son sourire fera-il fondre le jury ?
Son sourire fera-il fondre le jury ? — S.Bousbih / 20 Minutes / Pleinstitres

C'est le grand soir pour Maud Lorente. La jeune étudiante grenobloise de 20 ans sera en lice ce vendredi pour remporter le titre de Miss Ronde Rhône-Alpes. Un défi que la pétillante brunette aux beaux yeux bleus aborde avec légèreté.

Pourquoi vous êtes-vous inscrite ?

Je n'en sais trop rien, j'ai fait ça sur un coup de tête, un peu pour le délire. Je suis d'un naturel réservé et je me suis dit que défiler devant 300 personnes m'ouvrirait un peu plus aux autres. C'est un défi que je me lance, même si je ne suis en aucun cas là pour gagner.

Un peu quand même, non ?

Pas du tout. Si je remporte le concours, tant mieux, autrement, je serai contente quand même. Je le fais parce que si ce type de concours existe, cela prouve que la société évolue sur le regard qu'elle porte sur les femmes rondes.

Vous n'auriez pas tenté plus tôt ?

Non, c'était hors de question. Je m'assume complètement aujourd'hui mais ado, j'étais un vrai garçon manqué. Je me suis féminisée depuis et je prends plaisir à accessoiriser mes vêtements.

Quelle épreuve redoutez-vous?

On doit faire un discours et j'ai tendance à déraper quand je stresse. J'appréhende aussi le défilé en sous-vêtements. Je suis une fille pudique.

Vous avez des projets pour la suite?

Mes études sont ma priorité. Mais je ne dirais pas non si on me proposait de poser pour des catalogues de mode. Je suis ronde mais heureuse avec mes 95 kg. J'ai encore quelques efforts à faire pour prendre confiance en moi mais je me fais violence. Je laisse glisser les méchancetés et j'avance.

■ Un jury de guests

Les dix candidates défileront dans la dicothèque The Tube à Villefranche devant un jury composé de Nicolas Suret, acteur télé et le candidat de « Qui veut épouser mon fils ? », Florent Re.