Le FCG enfonce Biarritz

Manuel Pavard

— 

Rudi Coetzee et les Isérois ont bousculé des Biarrots fébriles.
Rudi Coetzee et les Isérois ont bousculé des Biarrots fébriles. — G. Iroz / AFP

Le FCG a-t-il enfin vaincu le signe indien ? Samedi, les Grenoblois ont décroché à Aguilera leur première victoire à l'extérieur depuis un an (21-27), plongeant encore un peu plus Biarritz dans la crise. Sur le plan comptable, les Rouge et Bleu réalisent une belle opération avec un succès trois essais à zéro, synonyme de bonus offensif. Dans le jeu en revanche, tout n'a pas été parfait. Malgré de réelles intentions de jeu et une grosse agressivité défensive, le FCG a de nouveau pêché par indiscipline, dans un match qu'il aurait dû plier beaucoup plus tôt.

Un FCG à deux visages


Efficaces et réalistes, les Isérois prenaient les commandes dès le premier acte en inscrivant deux essais, par Mathieu Nicolas (11e) puis Dayna Edwards (39e) qui signait son premier essai sous le maillot grenoblois. Dans le dur, le BO ne devait son salut qu'à la botte de Dimitri Yachvili, qui permettait aux Basques de ne pas être trop décrochés. Menant 17-9 à la pause, le FCG se mettait pourtant à déjouer au retour des vestiaires et enchaînait les fautes. Trois pénalités de Yachvili plus tard et Biarritz passait pour la première fois en tête (18-17). Une embellie basque heureusement de courte durée, Roland Bernard scellant le succès isérois sur un essai collectif (72e).

■ Grenoble 7■ e

Grâce à cette victoire, le FCG remonte à la 7e place du classement, à 5 points de Toulon et du Stade Français. Prochain match samedi prochain, face à Brive, à 18 h 30, au stade Lesdiguières.