Sentiments partagés

Frédéric Sougey

— 

Le 3e but de la saison de Yahia-Bey n'a pas suffi
Le 3e but de la saison de Yahia-Bey n'a pas suffi — Alain Thiriet

«Pas mal, mais frustrant. » Olivier Saragaglia oscille entre satisfaction et regrets après le match nul de son équipe à Rodez, ce samedi, pour le compte de la 3e journée du championnat. « Peu d'équipes iront gagner là-bas, c'est une formation solide », analyse le technicien, qui ne peut toutefois s'empêcher de penser qu'il y avait mieux à ramener de l'Aveyron. « L'équipe n'a pas fait le match que j'attendais. Les joueurs ont été fébriles techniquement, surtout en 1re période. On parvient tout de même à ouvrir la marque grâce à une meilleure entame, mais on se fait rejoindre sur une erreur de débutant. »

Carton plein à domicile


Pas de place au doute néanmoins chez Saragaglia. Déjà parce que le bilan comptable du GF38 est meilleur que celui de l'an passé à pareille époque. Surtout parce que le coach isérois à la conviction que la montée en Nationale se jouera au stade des Alpes. « Si on nous rajoute nos 4 points retirés l'an passé, on termine avec le même total que Strasbourg et Raon, malgré 3 nuls et 2 défaites chez nous. La montée se fera à domicile où il faut faire un carton plein. » Un stade des Alpes où les Grenoblois retrouveront Nice ce samedi. Avec comme seul objectif la victoire.

■ Deux retours

Pour affronter la réserve de l'OGCN, Saragaglia pourra compter sur les retours de Kamissoko (suspension finie) et Akrour. Michel est lui encore out pour une dizaine de jours.