Les commerçants s'impatientent

Souhir Bousbih

— 

Les commerçants devront encore patienter jusqu'à la fin novembre.
Les commerçants devront encore patienter jusqu'à la fin novembre. — S. Bousbih / Pleins Titres / 20 Minutes

Ils ne décolèrent pas. Les travaux commencés sur la rue Lafayette à la mi-juillet, dans le cadre du projet «Cœur de Ville-Cœur d'agglo», ont apparemment plombé l'été de nombreux commerçants. Pour Laurence, responsable de la boutique Loli Lola, le constat est lourd : «Ce mois-ci, notre chiffre d'affaires a été divisé par deux. La fréquentation a énormément baissé, nos clients n'ont plus le courage de venir. Ils ne peuvent plus circuler, notamment les mères qui ont des poussettes et les handicapés.»

Encore trois mois à tenir


Même son de cloche à la boutique Jack Wolfskin. Jérôme, son gérant, est résigné : «Je n'ai pas encore fait mes comptes, mais ne serait-ce qu'au niveau des entrées, le constat est édifiant. Le problème dépasse la rue Lafayette. Il y a des travaux partout à Grenoble et les gens qui vivent aux environs n'ont juste plus envie de venir. C'est légitime au vu de la difficulté à traverser la Rocade. Les plus aisés préfèrent aller à Lyon et les Grenoblois à Grand Place.» Alain Pilaud, adjoint au secteur 2 et chargé des travaux, rejette ces critiques : «Les commerçants nous demandent de faire ces travaux depuis une dizaine d'années. Et nous avons longuement discuté avec leurs associations pour caler des dates qui arrangeaient tout le monde.»

Commencés le 15 juillet, les travaux devraient se prolonger jusqu'à la fin novembre. Mais Philippe de Longevialle, adjoint à l'urbanisme, tient à rassurer les commerçants et les riverains : «La météo a été favorable et nous n'avons pas pris de retard. La voie sera accessible pour les camions vers la fin septembre et nous tiendrons notre engagement de tout achever rue Lafayette avant les soldes d'hiver.» Il faut espérer un automne clément.

■ Un aménagement en profondeur

La rénovation de la rue Lafayette est la première étape du projet «Cœur de Ville-Cœur d'agglo». Après des travaux souterrains en 2012, la ville s'est attaquée en août à la voirie et à l'aménagement des chaussées A terme, les trottoirs seront dallés et de la verdure fera son apparition le long de la rue. En effet, en plus des arbres plantés, et sous réserve de l'accord des copropriétés, des lierres et des plantes grimpantes décoreront les façades.