Une secousse ressentie en Chartreuse

— 

«Personnellement, je dormais, mais quand je suis arrivé à la mairie, c'était l'effeverscence», témoigne Jean Duchamp, maire de Voreppe. Dans cette commune, comme à Voiron, la Buisse ou Pommiers-la-Placette, beaucoup ont ressenti le séisme de magnitude 2, 2, enregistré vers 3 h dans la nuit de lundi à mardi. «Certains ont entendu une explosion», poursuit l'élu. D'autres, comme Nadège Parenti, à La Buisse, ont été réveillés par une secousse. «Mon lit a tremblé avec la maison. C'était impressionnant, j'ai tout de suite pensé à un tremblement de terre», dit-elle. «Nous pensons qu'il existe une faille en bordure du versant nord-ouest de la Chartreuse, commente François Thouvenot, responsable du Sismalp, en ajoutant, rassurant : généralement, ce type de secousse est sans suite.» C. F.