Carignon réclame la parole

— 

«Il faut un équilibre du temps de parole entre la majorité et l'opposition pendant la campagne municipale», a affirmé lundi à la presse Alain Carignon, dénonçant «la multiplication d'annonces électoralistes par la municipalité». L'ancien maire de Grenoble demande un débat sur le bilan du mandat de Michel Destot «pour savoir ce que l'augmentation de la dette et des impôts sous sa municipalité a permis de réaliser à Grenoble».

L'occasion de faire la comparaison avec les accomplissements de son propre - et lointain - mandat, détaillés dans un tract distribué peu avant aux Grenoblois ? «Un bilan est nécessaire avant d'établir des propositions pour la ville pour les prochaines élections», répond Alain Carignon, sans confirmer pour l'instant sa candidature aux primaires UMP. L. H.