Les Reichel champions

Manuel Pavard

— 

Vingt-et-un ans après leur dernier sacre, les Reichel du FCG sont devenus champions de France en battant le LOU (9-0) en finale, ce dimanche, à Romans-sur-Isère. En quarantaine durant une semaine pour cause d'oreillons, les jeunes Grenoblois n'avaient pourtant pas préparé idéalement ce rendez-vous. «Soit on se dit que c'est catastrophique, soit on voit que cette coupure peut être une bonne chose pour la récupération physique et mentale des joueurs», affirmait l'entraîneur Jean-Claude Liprandi, avant le match.

Gros combat physique


Face à des Lyonnais dominateurs et supérieurs physiquement, les Isérois ont ouvert le score sur une pénalité de Jordan Michallet (3-0, 4e), avant de faire le dos rond jusqu'à la pause. La 2e mi-temps débutait sur les mêmes bases : un LOU imposant un gros combat physique face à des Rouge et Bleu opportunistes, Michallet ajoutant trois nouveaux points après la reprise (6-0, 48e). Le FCG, énorme défensivement, endiguait parfaitement les vagues lyonnaises et Michallet, héros du jour, scellait le succès grenoblois avec une 3e pénalité (9-0, 66e). «Une belle récompense pour le travail accompli depuis plusieurs saisons par l'association», savoure Fabrice Landreau.

■ Leur parcours

Premiers de leur poule avec 60 points, 13 victoires et 1 défaite, les Reichel du FCG ont ensuite éliminé Tarbes en huitième (30-8), Brive en quart (28-16) puis Perpignan en demi-finale (17-16).