Dans les rêves de Stravinsky

Florence Roux
— 
" iTMOi " jusqu'à samedi à la MC2.
" iTMOi " jusqu'à samedi à la MC2. — J-L. Fernandez


C'est une création mondiale. Jusqu'à samedi, le chorégraphe Akram Khan offre à Grenoble, avant Londres, «iTMOi», ou «In the Mind of Igor», son dernier spectacle, hommage à Igor Stravinsky. La pièce est une commande du Sadler's Wells London pour célébrer les 100 ans du «Sacre du printemps», l'œuvre phare du compositeur russe. Mais c'est à la MC2, dont il est artiste associé depuis 2011, que le Londonien réserve la primeur de la création. 



Une œuvre intense



«C'est une belle histoire d'amour entre nous, confie Sylvaine Van den Esch, conseillère danse maison. Voilà trois mois que la compagnie travaille dans notre petit studio .» Intense, très belle, l'œuvre qu'Akram Khan dit avoir «inventée au jour le jour avec les danseurs», ne recrée pas un énième «Sacre». Elle tente de «faire entrer le spectateur dans le processus de création». Et ça marche : «J'étais à la fois dans un rêve et dans un cauchemar», souffle une fillette. 

En juin 2014, pour clore sa résidence, Akram Khan créera à la MC2 un duo avec un autre monstre sacré le danseur de flamenco Israël Galvan.