Grenoble

Des naissances et des questions multiples

SOCIÉTÉ Les parents de jumeaux ou triplés sont appelés à s'exprimer

Ce n'est pas si souvent que les parents de jumeaux ou triplés ont l'occasion de prendre la parole. Aussi l'initiative de l'Observatoire des familles de l'Isère devrait-elle susciter un intérêt national. «Nous avons souhaité mieux connaître leurs besoins et leurs attentes, explique Violaine Le Cabec, chargée de mission à l'Udaf (Union des associations familiales) de l'Isère. Aussi bien ce qu'il s'est passé pendant la grossesse que leur réaction à l'annonce de celle-ci ou les changements qu'elle a entraînés.»

Appel à témoignages


En cette fin avril, l'Observatoire, porté par l'Udaf, la CAF (Caisse d'allocations familiales) et le Conseil général, a ainsi lancé une double enquête, quantitative et qualitative. «Pour la première, nous avons envoyé un questionnaire aux 1 500 foyers qui ont des enfants multiples de moins de 6 ans et pour la seconde, nous lançons un appel à témoignages à toutes les familles concernées, quel que soit l'âge de leurs enfants. C'est valable pour les parents et pour les grands-parents.» Déjà certains se sont manifestés, souhaitant faire partager leur expérience.

Les résultats seront rendus publics au dernier trimestre 2013. Ils pourront alors être exploités par les institutions et collectivités. «Nous attendons des réponses sur la place du père, poursuit Violaine Le Cabec, ou sur le soutien souhaité : par exemple, les besoins sont-ils plus forts dans les semaines qui suivent la naissance ou un an après quand les parents sont épuisés ?»

■ 4 500 familles

Selon la Caisse d'allocations familiales, 4 500 familles iséroises ont des jumeaux ou triplés.Parmi elles, 1 500 ont des enfants multiples de moins de 6 ans, dont 65 sont des triplés.