Économique et écologique

Manuel Pavard

— 

Comment concevoir des logements accessibles aux foyers modestes et peu énergivores, en centre-ville ? Tel était le défi de la SDH (Société dauphinoise pour l'habitat), qui a inauguré ce lundi un bâtiment basse consommation de 10 logements sociaux, rue Charles Testoud, dans le quartier Championnet. Ses avantages sont écologiques mais aussi économiques. Le loyer des appartements, des T3 de 63 m² livrés début février, est ainsi de 415 ou 430 € par mois, pour des charges évaluées en moyenne à 70 €.

Le bon usage des locataires


«L'immeuble est compact, avec une parfaite isolation extérieure et un chauffage au gaz à condensation, précise Frédéric Rolland, directeur général de la SDH. On peut anticiper une économie de 25 à 30 % sur les charges, par rapport à un bâtiment construit il y a cinq ou six ans. Mais on est aussi tributaire du bon usage des locataires, dont l'impact est estimé à 40 %.» La première facture de gaz de Custodia Capraro, locataire depuis le 1er février avec ses deux enfants, «était de 100 €. Mais j'attends un an avant de faire le bilan. Sinon, je suis très satisfaite : la cuisine est bien aménagée, le salon ouvert sur l'extérieur, la terrasse très agréable et en plus, il y a une caméra pour voir qui sonne à la porte.»

■ Consommation

Ce bâtiment devrait consommer 60 à 70 kWh/m²/an, contre, en moyenne, 175 kWh/m²/an dans le parc public de la SDH et 250 kWh/m²/an dans le parc privé.