«Revenir plus fort la saison prochaine !»

PROPOS RECUEILLIS PAR FRÉDÉRIC SOUGEY

— 

Le central grenoblois Guillaume Dunand, le regard rivé sur ballon.
Le central grenoblois Guillaume Dunand, le regard rivé sur ballon. — Philippe Durbet / metro-sports.fr

Alors que se profile samedi le dernier match de la saison, le central Guillaume Dunand revient sur les difficultés du GVUC, qui n'a connu qu'une seule victoire en sept journées.

Comment expliquez-vous votre nouvelle défaite à Saint-Louis samedi ?

Comme depuis le début de nos play-offs, il nous manque ce petit quelque chose, cette gnaque, qui nous permettrait de faire la différence. On est dans le coup jusqu'à 20-20 puis, sur les derniers points, on lâche.

Le fait d'avoir acquis votre maintien rapidement explique-t-il ce relâchement ?

C'est vrai qu'en se qualifiant pour ces play-offs, on était assurés de se maintenir. Notre principal objectif a été réalisé et inconsciemment cela doit jouer. Mais on voit aussi nos limites actuelles, physiques et techniques, contre des équipes qui jouent la montée.

Cela vous permettra-t-il de viser plus haut la saison prochaine ?

C'est exactement ça. Cela doit nous permettre de revenir plus fort ! Le club n'a pas caché qu'il souhaitait monter rapidement. Pour la première fois depuis longtemps, on savait que l'on serait au moins stable dès février. Le staff a déjà été confirmé pour la saison prochaine. Cela dépendra aussi des finances, entre autres, mais il faudra viser au moins le Top 4 des play-offs. Avant cela, il faut déjà finir positivement cette saison samedi.

■ Dernière à Malherbe

Il reste encore un match de play-offs aux volleyeurs grenoblois avant d'être en vacances : la réception du Stade Poitevin, ce samedi 20 avril, à 20 h, au gymnase Malherbe. Le GVUC n'a plus rien à jouer, si ce n'est un rôle d'arbitre puisque les visiteurs sont toujours en course pour l'accession.