Drame au retour de l'Alpe d'Huez

Manuel Pavard

— 

Les gendarmes et les pompiers sont intervenus sur place, tandis que les passagers étaient conduits à la caserne.
Les gendarmes et les pompiers sont intervenus sur place, tandis que les passagers étaient conduits à la caserne. — M. PAVARD / PLEINS TITRES / 20 MINUTES

I ls avaient fini la saison et étaient sur la route du retour. Mardi à 14 h 55, un car de la société Skibound a été victime d'une défaillance de freinage dans la descente de l'Alpe d'Huez. Le bus, qui transportait 53 personnes, deux chauffeurs et 51 saisonniers britanniques, venait de Serre-Chevalier et s'était arrêté à L'Alpe d'Huez pour prendre des passagers avant de repartir pour l'Angleterre. Au-dessus du virage 21, le dernier lacet, à l'entrée de Bourg d'Oisans, «le chauffeur, privé de freins, a tenté de se rapprocher de la falaise pour ralentir le véhicule, a expliqué le chef d'escadron départemental de gendarmerie Jean-Philippe Vialat, Mais le bus est allé tout droit et a percuté des arbres avant de prendre feu.» Le bilan, transmis à 19 h, est d'un mort, le conducteur du véhicule, et trois blessés graves évacués sur le CHU de Grenoble. 22 passagers, blessés légèrement, et 26 autres indemnes ont été conduits au centre de regroupement, dans la caserne des pompiers de Bourg d'Oisans, Un psychologue est mis à leur disposition. Ils passeront la nuit dans un hôtel avant de reprendre la route mercredi matin. Le Samu, 83 sapeurs-pompiers et 28 véhicules du SDIS ainsi que 40 gendarmes ont été mobilisés sur les lieux du drame, où la venue du ministre des Transports Frédéric Cuvillier est annoncée. Ce dernier doit se rendre dans la soirée au chevet des blessés au CHU, en compagnie de l'ambassadeur de Grande-Bretagne et du préfet de l'Isère. Un numéro de crise est donné aux familles : 0811000638.