Erwann Binet annule sa conférence à Sciences Po

Manuel Pavard

— 

Erwann Binet, rapporteur du projet de loi sur le mariage pour tous, a annulé sa conférence prévue ce lundi, à Sciences Po Grenoble, à l'invitation d'Homosexualité et Socialisme (HES). Une décision prise après les incidents survenus vendredi lors de sa venue à la fac de Saint-Etienne. « Les réunions auxquelles je participe sont toutes occupées par des militants de la Manif pour tous et des militants d'extrême droite, explique Erwann Binet. A Saint-Etienne, il y avait des gens très violents comme [le militant d'extrême-droite] Alexandre Gabriac et les Jeunesses nationalistes. Au milieu se trouvent des enfants, emmenés par leur famille. Je ne veux pas risquer de débordements.»

Polémique


«Alexandre Gabriac avait prévu de venir à Grenoble et d'après la police, cela aurait été très compliqué à gérer», ajoute le député PS isérois, qui a «décidé d'annuler toutes les conférences à venir». Les réactions n'ont pas tardé. «Je ne peux tolérer que la liberté d'expression d'un élu de la nation soit ainsi bafouée par de tels agissements», a réagi Michel Destot. De son côté, l'UMP 38 estime « qu'après ses prises de position extrêmes, Erwann Binet se trouve en butte à des contestations extrêmes. Sa méthode et celle du gouvernement aboutissent à cette radicalisation regrettable. » Depuis une semaine, la polémique faisait rage. HES a ainsi dénoncé le «dérapage » de l'UMP 38 qui avait souhaité une «conduite des Yvelines» à Erwann Binet, en référence à l'accueil musclé reçu par ce dernier, fin mars, à Saint-Quentin.

■ Incidents vendredi

Invité à la fac de Saint-Etienne, vendredi soir, Erwann Binet a été empêché de s'exprimer par une quinzaine de militants des Jeunesses nationalistes qui ont scandé des slogans hostiles au mariage gay et d'autres comme «La France aux Français».